LA MESOTHERAPIE VISAGE-CORPS

se fait par injections locales de médicaments de la pharmacopée française, faites à travers la peau, très superficielles et peu douloureuses.

Ces injections peuvent être intra épidermique, intradermiques superficielles ou profondes entre 1 et 13 mm.

  •  Avec des aiguilles de 4 à 13 mm de longueur
  • A l’aide de matériel à usage unique : technique « manuelle » avec seringue et aiguille ou technique « assistée

Les indications principales

  • Poids et cellulite
  • Rajeunissement facial (Méso lift)
  • Acné
  • Chute de cheveux

Les indications secondaires

  • Troubles de la cicatrisation (hypertrophiques et chéloïdes)
  • Vergetures
  • Varicosités

1. Poids et cellulite

Conséquence d’un phénomène hormonal typiquement féminin, la cellulite a des origines multiples : hérédité, déséquilibre nutritionnel, insuffisance veino-lymphatique , stress, sédentarité, etc.

Elle se manifeste par une série de modifications de la zone adipeuse sous-cutanée et, en particulier, par une augmentation du nombre des adipocytes et de leur volume ainsi qu’une modification des tissus environnants apparentée à un vieillissement du tissu conjonctif et un état de stase.

Toujours localisée aux mêmes endroits (ventre, hanches, fesses, cuisses, genoux…), la cellulite s’installe insidieusement et s’aggrave progressivement pour devenir finalement un problème esthétique psychologiquement mal accepté et difficile à traiter.

Caractères de la mésothérapie anti-cellulite

Les modes d’action recherchées au niveau des produits injectés sont les toujours les mêmes quelle que soit la forme de la cellulite.

  • Effet lipolytique
  • Effet anti stase et anti-œdème
  • Effet stimulant sur la microcirculation
  • Effet restructurant du tissu conjonctif

La technique d’injection doit tenir compte du type de cellulite auquel on s ‘adresse

La cellulite volume (stéatomes)

Plus profonde et responsable de déformations de la silhouette,

ou La cellulite surface (Lipodystrophie)

Plus superficielle, responsable de la peau d’orange,

En cas de surcharge pondérale associée (même minime), un programme nutritionnel sera instauré et les séances de mésothérapie doivent être contemporaines de la période d’amaigrissement.

La durée du traitement

Le protocole habituel consiste à proposer 1 séance par semaine pendant toute la durée du traitement. La durée du traitement sera celle du retour à un poids souhaitable, fixé en début de traitement en accord avec le patient.

Les résultats

Il ne faut pas espérer faire disparaître la cellulite.

Une amélioration de 30 à 50% est déjà un excellent résultat. Il faut aussi être conscient que ce résultat n’est pas acquis et qu’il peut y avoir récidive surtout s’il y a reprise de poids.

Associer les techniques pour un meilleur résultat

Pour la cellulite volume, la morpholiposculpture ou la liposuccion peuvent aider à compléter un résultat partiel. Pour la peau d’orange, le palper rouler peut être utile ainsi que certaines techniques de liposculpture superficielles. le drainage lymphatique ou la presso thérapie sont utiles en cas de troubles d’origine veino-lymphatique (jambes lourdes, cellulite molle oedémateuse).

2. Rajeunissement facial

La mésothérapie s’applique principalement dans le cadre du vieillissement cutané et, plus précisément, dans le cadre du photo vieillissement. 

S’appuyant sur des recherches scientifiques validées qui confirment l’impact des éléments nutritionnels sur le métabolisme cutané, le méso lift apporte un plus incontestable dans le rajeunissement facial.



Le photo vieillissement (80% des demandes)

Le vieillissement cutané photo induit présentent des altérations qui peuvent être classées en 4 catégories.

  • Rides et ridules
  • Hyperpigmentations
  • Hyperkératose
  • Relâchement cutané
  • Dans tous les cas
  • Bio stimulation globale qui sert d’appoint polyvalent ou de formule d’entretien.
  • Complexe concentré anti radicalaire en tant que supplémentation anti-âge à visée préventive.
  • Acide hyaluronique pour réhydrater la peau

Les indications en-dehors du photo vieillissement

Un certain nombre de situations que l’on rencontre aussi dans la pratique peuvent être de bonnes indications du méso lift.

On pourra en particulier :

  • Donner un coup d’éclat aux peaux fatiguées et dévitalisées
  • Réparer les dommages causés par les excès d’exposition solaire, les intempéries, la pollution, la maladie, le tabac, le stress…
  • Régulariser les peaux grasses, hyperséborrhéiques et à tendance acnéique
  • Réhydrater les peaux sèches déshydratées
  • Améliorer la qualité et la vitesse de cicatrisation après traumatisme, brûlure, chirurgie, laser…
  • Améliorer les vergetures

3. Chute de cheveux

La mésothérapie est reconnue et pratiquée comme une médecine complémentaire utile pour la chute des cheveux.

C’est aujourd’hui la solution la plus complète et la plus active sur le plan de l’apport en micro-nutriments et des capacités de bio stimulation de processus de la croissance capillaire.

Les indications

Les meilleures indications sont celles où de toute façon la repousse aurait eu lieu (stress, maladie, grossesse…) et plus encore lorsqu’il existe un déficit en vitamines ou minéraux. 

Dans ces situations, la mésothérapie accélère la repousse et favorise le retour à un bon équilibre capillaire en terme de densité et de qualité de la chevelure. 

Dans tous les autres cas, la mésothérapie peut s’avérer utile et notamment dans les alopécies androgénétiques pour ralentir l’évolution quand il existe notamment un facteur surajouté comme l’hyper séborrhée, une carence nutritionnelle, un déficit microcirculatoire…

Lorsque la chute de cheveux est bien installée, seule la technique des micro greffes sera efficace.

La durée du traitement

La durée totale du traitement dépend de la cause mais peut être longue (plusieurs années) voire nécessiter un entretien permanent ou des cures régulières au printemps et en automne. 

Le protocole habituel compte une séance tous les 15 jours pendant 2 mois puis tous les mois pendant 6 mois. Ensuite, une séance tous les 2 à 4 mois si c’est nécessaire.

Cas particuliers

 Mésolift ou bio revitalisation

Le mésolift c’est de la mésothérapie au niveau du visage, du cou, du buste, ou des mains.

On va injecter dans le mésoderme (1 à 3 mm) des molécules qui vont nourrir, hydrater et stimuler le métabolisme cellulaire de la peau.

Au fur et à mesure des séances on à un effet « lifting », hydratant, préventif.

  • Avec le temps, la peau se fripe, devient terme et se relâche faisant apparaître de fines ridules sur le visage, liées bien entendu à l’âge mais également aux habitudes de vie (tabac, soleil et pollution).
  • Le traitement de ces ridules ne nécessite pas de comblement mais peuvent êtres estompées par cette technique.
  • Le mésolifting est aujourd’hui l’auxiliaire indispensable dans la prévention et le traitement du vieillissement cutané au niveau du visage.
  • C’est un soin que l’on peut adapter à chaque cas, et peut être associé à d’autres techniques. (Comblements, Radio Fréquences, peeling …)

A La mésothérapie traditionnelle

Ce n’est pas un traitement standard, mais qui s’adapte à chaque cas, à chaque particularité de la peau et à l’âge du patient. Les besoins ne sont pas les même à 30 ou 60 ans. La consultation est donc essentielle pour cibler au mieux le traitement qui sera un mélange de produits choisis et mélangés dans une même seringue.

 La classification de Glogau définit 4 stades de photo vieillissement et leurs principaux signes cliniques.

Stade 1      de 25 à 35 ans

La peau est jeune sans tâches, sans rides ne nécessitant pas de maquillage.
Il y a un début de relâchement cutané uniquement visible dans certaines positions (visage penché, menton rétracté sur le cou) et une légère perte de l’élasticité cutanée sans véritable atrophie ainsi que des petites ridules périorbitaires).

La seringue combine : Vasodilatateurs+ Polyvitamines + Procäine
1 séance par semaine pendant 1 mois, une fois par an.

Stade 2    de 35 à 50 ans.

La peau est plus terne, nécessitant un léger maquillage.
Lorsque l’on pince la peau entre les doigts, on objective alors le relâchement cutané déclanché par la mimique puis spontané, début d’empattement hypodermique.
De très petites kératoses (taches brunes) existent au niveau des mains et du décolleté, ainsi que quelques rides verticales.
Rides et dyschromie termine le tableau.

La 1ere seringue combine les mêmes produits qu’au stade 1
La 2eme seringue contient : Silice (conjonctil) + Polyvitamines + Acide Hyaluronique non Réticulée + Calcitonine.
1 à 2 cures par an de 4 séances espacées de 15 jours.

Stade 3    de 50 à 65 ans

Rides permanentes, kératoses actiniques (troubles pigmentaires), télangiectasies, couperose, relâchement cutané visible spontanément nécessitant un maquillage important.
L’atrophie et l’épaisseur de la peau est plus importante.
Il existe souvent une infiltration graisseuse et une ptose évidente. 

La 1ère seringue est identique au stade 1
Une 2e seringue comme au stade 2 mais en papules intra dermique (plus profond=2 mm).
2 cures de 4 séances par an, les séances étant espacées de 15 jours.

Stade 4     Après 65 ans.

La peau est très ridée, dans tous les sens, très laxe, avec beaucoup de kératoses.
Le maquillage n’est même plus possible (c’est pire avec).
Excédant graisseux et cutanés coexistent.

Pour traiter, le mélange est identique aux précédents stades, mais pour obtenir un résultat notable et l’entretenir, le meilleur protocole est d’effectuer 3 séances de Mésolift (couplé ou non avec un peeling à l’acide glycolique) espacées de 15 jours puis 1 séance par trimestre.

De plus, étant donné que l’acide hyaluronique est sensible à l’action des radicaux libres, il est fortement recommandé de prendre un complément vitaminique antioxydant par voie hyaluronique).
Le stade 4 peut relever bien entendu d’un traitement chirurgical, mais tous les traitements complémentaires sont indispensable, car un lifting n’apporte aucun soin à la peau à part la retendre.

B  Le mésolift complexe

Les laboratoires mettent maintenant à la disposition des médecins des complexes prêts à l’emploi. Exemple, le NCTF HA du laboratoire Filorga. Ils comportent de nombreux ingrédients nutritifs permettant une revitalisation (une cinquantaine) et une hydratation en profondeur des peaux en manque d’éclat, de tonus, d’élasticité.

Ainsi on retrouve dans les formules :

  • Des vitamines qui stimulent les fonctions cellulaires.
  • Des acides aminés qui favorisent la synthèse des protéines. (Collagène, élastine).
  • Des coenzymes qui catalysent les réactions biochimiques des tissus.
  • Des oligo éléments, et des antioxydants (omega3,6…) qui détoxiquent les tissus.
  • A cela est rajouté de l’Acide Hyaluronique non Réticulé pour son action  hydratante.

Cette molécule a un fort potentiel hydrophile qui lui permet de capter 30 fois son propre volume en eau en formant des polymères hydratés à haute viscosité. L’AH est également un réparateur cutané de choix : il agit sur la prolifération cellulaire et régule la microcirculation orale pour parfaire les effets du traitement.

La mésothérapie peut être associée à des soins externes (sérums et crèmes riches en antioxydants, et acide cutanée).

Inconvénients

Le Mésolift ne doit pas être réalisé sous anticoagulants, ni sous aspirine à cause des risques de saignements.

  • Bien sûr, la peau doit être saine (surtout pas d’infection cutanée qui pourrait « flamber » avec les piqûres).
  • Il y a un risque de petits saignements avec des marques durant 2 ou 3 jours sur les zones traitées.
  • Les injections intradermiques du Mésolift forme des petites papules qui persistent 24 à 48 heures.
  • Il vaut mieux ne rien prévoir d’important le lendemain de la séance (passage à la télévision, ou conférence professionnelle), si l’on préfère la discrétion.

Résultats

Rapides et remarquables.

La mésothérapie esthétique anti-âge offre au patient une nette amélioration de la qualité de peau, à la fois visible, progressive et cumulative.

Le résultat parait totalement naturel, sans effet artificiel.

Dés la première séance, la peau est hydratée.

Au fil des séances,le teint devient progressivement plus éclatant et uniforme, la peau relâchée se restructure, se densifie et se retend.

Le visage est visiblement moins fatigué et rajeuni. Ce résultat dure plusieurs mois, voire des années.

Cependant le temps et le vieillissement reprennent leur cours normal, ce qui signifie qu’il est nécessaire de faire régulièrement des séances d’entretien.

 

           Pour obtenir un effet tenseur sur le cou : La DMEA

(dimethylaminoethanol) est une nouvelle molécule précurseur de l’Acéthyl Choline (un neuromédiateur qui fait contracter les muscles). Elle a pour effet de lifter la peau en la contractant. Contrairement à la toxine botulique qui bloque en détendant le muscle, la DMAE a un effet tenseur sur la peau. Le mode d’action de la DMAE est peu connu, mais on suppose que son effet tenseur est lié à une stimulation des fibroblastes et des myofibroblastes du derme. Elle a également des propriétés antioxydantes, hydratantes (par vasodilatation et stimulation des glandes sudoripares), réparatrices (du collagène et de l’élastine), et de stimulation des défenses de la peau (par l’intermédiaire des macrophages). Grâce à toutes ces actions, elle est d’une grande efficacité dans le traitement du relâchement de la peau.

Traitement: 1 séance par semaine, 4 semaines, puis 2 séances à 15 jours, puis 1 à un mois. Entretien 3 fois par an.

Tarifs

à partir de 85€ la séance (traitement de la cellulite).Cellutrix, Mésoline….

environ 100€ la séance pour le traitement du cuir chevelu.

150€ la séance pour le traitement de l’hydratation de la peau jeune.

240€ la séance pour le traitement de la peau mature.