Photo rajeunissement par Light Emitting Diodes LED

La Photomodulation LED est une méthode de réjuvenation complètement naturelle qui aide à prévenir et à renverser les signes de l’âge.

Comment agit la photomodulation ?

Comme dans le processus de la photosynthèse des plantes, la lumière émise par la photomodulation LED (Lumière Emise par Diodes) stimule la production de collagène et d’élastine dans le derme. Elle agit non seulement sur les effets du vieillissement et sur la peau abîmée, mais elle inhibe également l’activité de la collagénase qui est l’enzyme responsable de la dégradation du collagène et de l’accélération du processus de vieillissement.

Est-ce que la photomodulation est douloureuse ?

Non, on ne ressent aucune douleur. L’énergie délivrée n’entraîne aucune rougeur. Une séance n’est pas longue mais c’est le cumul de séances répétées qui permettra d’obtenir le résultat escompté.

Pour quels types de peau la photomodulation est-elle recommandée ?

Pour tous les types de peau (peaux sensibles, bronzées, blanches ou noires) dont on aimerait améliorer l’aspect, la tonicité, le grain de peau et l’éclat.

Quels sont les avantages de la photomodulation ?

C’est une nouvelle technique, sans agression cutanée ni douleur sans arrêt de travail ni marque sur la peau photo exposée.

Combien de séances faut-il faire ?

Tout dépend de l’indication. 2 séances par semaine pendant 4 semaines puis 1 séance par mois pendant 4 mois pour un effet anti âge.

Quelles sont les indications ?

  • PDT, petits cancers de la peau
  • Vergetures anciennes et nouvelles, blanches ou
  • rouges
  • Rejuvénation et raffermissement cutané
  • Biostimulation – anti-âge
  • Acné, herpès, vitiligo, psoriasis
  • Cicatrisation et amélioration de la qualité et du
  • temps cicatriciel
  • Cellulite traitement localisé sur peau d’orange
  • Lésions pigmentaires et vasculaires
  • Chute des cheveux aide à la repousse
  • Rougeurs – coups de soleil
  • Douleur
  • Et bien d’autres indications

La LED est un complément idéal pour les autres techniques de médecine esthétique, tels que la toxine botulique, l’acide hyaluronique, la radiofréquence, le laser et la lumière intense pulsée, les peelings, etc. Idéale également pour l’hydratation de la peau en profondeur sans avoir recours aux multi-injections. Comme pour tous les soins par la lumière en médecine esthétique, la technologie LED permet de retarder à terme les effets de vieillissement de la peau, grâce à une action en profondeur. Le résultat est une qualité de la peau, un éclat et une douceur améliorés. Les nouveaux appareils destinés aux médecins antiâge sont particulièrement performants.

Comment se déroule la séance ?

La LED est appliquée à quelques centimètres du visage ou de la zone à traiter : entre moins d’une minute et jusqu’à une demi-heure selon le type de lumière sélectionnée sur une peau démaquillée et bien nettoyée.
Le port de lunette de protection est obligatoire
L’exposition solaire n’est pas interdite en cours de traitement.

A savoir : la quantité de collagène tendant à diminuer avec l’âge, plus on commence “jeune”, plus les cellules cutanées font le plein d’énergie, et les résultats sont meilleurs.

Tarif

50€ la séance.

Avec activateur : 80/100€  la séance.

   PERTE DES CHEVEUX-CALVITIE

Les LEDs sont depuis quelques années appliquées à la chute de cheveux car en 2009 plusieurs publications font état de   repousse de cheveux chez les patients traités par photothérapie.

La photothérapie ou traitement par LEDs de la chute des cheveux va stimuler le bulbe. Lorsque l’on se place sous les LEDs, les longueurs d’ondes spécifiques vont pénétrer jusque dans le derme profond où se situent les bulbes, ces ondes vont déclencher dans la mitochondrie la synthèse d’ATP qui est l’énergie des cellules.

L’énergie diffusée par les LEDs permet :

  • d’ améliorer la qualité et de la densité des cheveux
  • de stabiliser de la perte de cheveux
  • de stimuler la pousse de cheveux

Grâce à une action en profondeur, la lumière encourage la régénération des cellules et la reproduction de ces dernières pour une meilleure stimulation de la pousse des cheveux. L’utilisation de diodes lumineuses permet d’avoir une lumière concentrée et donc de cibler les effets de cette dernière sur les follicules dormants. Les cellules de l’unité folliculaire sont mieux oxygénées, leur production est accélérée et augmentée.

 

Comment la lumière des LED agit-elle sur la stimulation capillaire ?

La lumière des LEDs améliore l’environnement biologique des cheveux en augmentant la micro-circulation sanguine et lymphatique vers les follicules, en enlevant les blocages autour des follicules et en stimulant les cellules et les papilles des cheveux à assimiler les nutriments plus rapidement, permettant ainsi, aux cheveux de pousser plus fort et plus épais.

La technologie a été prouvée par de nombreuses études cliniques.

L’énergie augmente le métabolisme cellulaire, la circulation sanguine et l’apport d’oxygène vers les tissus (cuir chevelu), follicules et papilles des cheveux, ce qui aide à amener une plus grande quantité de nutriments essentiels pour les cheveux. Elle normalise également la production de
 sébum dans les tissus de la peau
.

C’est une technique qui potentialise les résultats des transplantations de cheveux.

 

La chute des cheveux, chez les hommes comme chez les femmes est la plupart  du temps une ALOPECIE ANDROGENO-GENETIQUE.

Les traitements  classiques préconisés  à ce jour sont :

Chez les femmes, le Minoxidil à 5% qui demande 2 applications par jour et doit être répété  des mois durant. L’arrêt du traitement entraine la reprise de la chute dans les 2 mois.

Chez les hommes, le Finasteride* donne de bons résultats chez les hommes de 18 à 40 ans mais n’est pas exempt d’effets secondaires.

La LED peut être une alternative sans effets secondaires.

La LED a obtenu l’agrément de la FDA pour cette indication.

Associée à la mésothérapie du cuir chevelu, utilisant des cocktails de vitamines et d’acide hyaluronique, on obtient des résultats rapides.

Le protocole* consiste en:

  • 4 à 6 séances de mésothérapie rapprochées à 15 jours d’intervalle, les 3 premiers mois. Puis une séance par mois pendant 3 mois.
  • 2 séances de 
LEDs par semaine.

Le rythme est ensuite adapté à chaque patient en fonction des résultats.

Un entretien est nécessaire néanmoins plus ou moins espacé.

En pratique, au vu des résultats, les patients ne souhaitent pas arrêter le traitement.

*Techniques et protocoles innovants en prévention et traitement de l’alopécie G Beilin et S boisnic

Les résultats

  • Les cheveux cessent de tomber  rapidement dans 70% des cas au bout de 1 à 2 séances.
  • La repousse visible dès la 3ème séance à 2 mois avec au fur et à
 mesure des séances des  cheveux qui  s’épaississent et deviennent plus couvrants, plus brillants, plus élastiques et plus pigmentés pour certains.
  • La repousse est bien visible au niveau des golfes temporaux et la zone frontale, du vertex.

Les indications

Ce protocole peut être utilisé en préventif ou en curatif à condition qu’il existe encore des follicules pileux.

Donc il est conseillé de se préoccuper précocement de ce type d’alopécie où le bulbe pileux est miniaturisé  afin de pouvoir le
 stimuler. S’il n’y a plus de bulbe, seule la greffe sera possible.

Néanmoins chez les patients greffés, cette méthode améliore la repousse.

Il existe d’autres causes de chute progressives  regroupée sous le nom d’effluvium télogène : grossesse, allaitement, régime sévère, ou carences (végétariens),  dermatoses, coiffures serrées, certains médicaments…

La LED dans ce cas nécessitera moins de séances, associée si besoin à la correction d’éventuelles carences.

Les pelades en  petites plaques peuvent  bénéficier d’un traitement par la lumière qui sera à la fois curatif  de l’épisode en question et pourquoi pas préventif de 
l’apparition secondaire d’une pelade décalvante totale plus difficile à traiter (corticoides)

 

Le principe du traitement

Comme le cycle du cheveu est
 extrêmement lent, l’arrêt de la chute ne peut se produire qu’entre 2 et 4 mois après l’initiation des LEDs  (nous rappelons qu’un cheveu qui tombe est mort entre 2 et 4 mois plus tôt).

La repousse est aussi très lente, il faut 6 à 8 mois pour visualiser une repousse après n’importe quel traitement.

Donc le traitement par LEDs pour la chute des cheveux nécessite 1 à 2 séances hebdomadaires pendant 2 mois puis une séance tous les 15 jours pendant 2 mois pour avoir de bons résultats.

Les LEDs appliquées à la chute de cheveux auront la longueur d’onde du rouge et du jaune.

Les résultats sont potentialisés par l’association avec des séances de mésothérapie tous les 15 jours.

Les séances

Cette technique par  LEDs pour la chute des cheveux est non invasive et ne présente aucun effet secondaire. Le 
port de lunette est préconisé. Il faut compter six à dix séances pour un résultat optimum.

Tarif

480€ la cure de 12 séances de LEDs à raison de 2 par semaine.
100€ la séance de mésothérapie du cuir chevelu tous les 15 jours.