DERMOPIGMENTATION

La Dermopigmentation est une technique qui s’est inspirée du tatouage artistique. Elle consiste à introduire un pigment, agrée CE en tant que dispositif médical implantable, dans le derme à l’aide d’un appareil électrique, permettant de modifier la couleur d’une zone de peau dans un but réparateur ou esthétique.

Son développement en tant que technique médicochirurgicale reconnue est très récent.

La technique d’implantation est identique à celle du tatouage mais elle nécessite, en plus de l’aspect artistique, des connaissances médicales et l’utilisation de pigments acceptés par l’organisme.

Les pigments se présentent sous une forme de solution stable de poudres colorées. Les colorants utilisés peuvent être minéraux ou organiques ; ils doivent être stériles (stérilisation industrielle validée) et agréés implants médicaux selon la directive européenne concernant les dispositifs médicaux implantables (au même titre que tous les implants médicaux : prothèses mammaires, prothèse de hanche…).

Il existe plusieurs termes pour désigner cette technique : pigmentation, tatouage médical, dermographie, restructuration chromatique, dermopigmentation…

Dermographie signifie écrire sur la peau : on lui préfère souvent le terme de dermopigmentation qui évoque mieux le fait de ré pigmenter une zone de peau.

Ce tatouage médical présente deux volets (outre le tatouage décoratif) :

1 – L’un purement esthétique : le tatouage cosmétique ou maquillage permanent ;
2 – L’autre correctif ou restructuration cutanée : permettant de corriger une surface de peau ou de muqueuse présentant
des anomalies de couleur.

Bien entendu, la pigmentation médicale est un camouflage de longue durée, qui ne modifie en rien la texture de la peau, elle ne constitue pas un traitement médical de la lésion d’origine et n’est pas indiquée dans une maladie de peau évolutive.

Indications esthétiques

Le maquillage permanent

Cette technique permet de redessiner la forme et la couleur de certaines lignes du visage, notamment les sourcils, les lèvres et le contour des yeux (eye-liner ou densification ciliaire pour un aspect plus naturel).

Ce maquillage est particulièrement destiné ou recommandé :

Aux personnes possédant une implantation de sourcils clairsemés, voire inexistante et souhaitant un tracé durable ;

Aux personnes présentant une perte de définition de forme et de couleur des sourcils ou du contour des lèvres
qui s’affine et perd son galbe avec le temps ;

Aux personnes ayant des difficultés pour se maquiller ;

Aux personnes ne tolérant pas le crayon

Aux sportives qui veulent un tracé net et durable des sourcils, des lèvres et de l’eye-liner ;

 Aux femmes actives qui désirent réduire le temps du maquillage.

Pour camoufler la calvitie.

Cette implantation étant considérée comme « semi permanente » (elle s’estompe en plusieurs années), il est nécessaire de choisir un maquillage naturel qui rehausse simplement le visage. Il faudra réfléchir à la forme et à la couleur que l’on souhaite obtenir. Ces critères seront recherchés en fonction de la morphologie, de la carnation et du désir de la patiente. Les lignes sont préparées au crayon, la couleur est déterminée au pinceau, le maquillage réalisé après accord de la patiente, sur la forme et la couleur.

Si la candidate au maquillage permanent souhaite modifier son maquillage habituel, il faut lui conseiller un maquillage temporaire avec les nouveaux tracés et coloris pendant un mois avant la séance, afin de pouvoir s’accoutumer à la forme et à la couleur.

La pigmentation s’effectue en deux séances espacées d’un mois pour permettre une adaptation de la teinte et du tracé.

Les personnes les plus indécises bénéficieront d’une pigmentation temporaire ou une coloration qui s’estompe très rapidement pour s’habituer au maquillage.

1. Redéfinition et coloration des aréoles mammaires trop claires ou asymétriques.
2. Densification pubienne par éclaircissement lié à l’âge, parfois aggravé par une chirurgie abdominale.

Indications médicales

Cette pratique concerne :

  • Les personnes présentant un vitiligo stabilisé depuis plusieurs années (zones non évolutives de petites
  • surfaces) ;
  • Certaines séquelles de brûlures ;
  • Les personnes présentant une perte des cils et des sourcils (après pelade, traumatisme, brûlure,
  • chimiothérapie) ;
  • Atténuation des points de tatouage après radiothérapie
  • par pigment couleur « chair » ;
  • Les dépigmentations définitives.

Indications chirurgicales

Cette technique est un complément très intéressant pour la réparation des téguments après un acte chirurgical.

Elle concerne :

  • Les dépigmentations cicatricielles post chirurgicales : aréoles mammaires après chirurgie d’augmentation ou de diminution du volume mammaire, lifting, chirurgie pour traumatisme… ;
  • Les reconstructions de la plaque aréolo-mamelonnaire après cancer du sein ;
  • Les reconstructions labiales pour séquelles de fente labiomaxillaires (« bec de lièvre »), perte de substance ou cicatrice
  • Les cicatrices au niveau des zones pileuses avec perte de pilosité (cils, sourcils, cuir chevelu, barbe), après ablation de tumeurs cutanées ;
  • Les greffes de peau dépigmentées.

La technique

L’implantation se fait avec un appareil électrique et des aiguilles à une ou plusieurs pointes selon le travail à effectuer. Ces aiguilles et les pigments sont stériles et à usage unique, il n’existe donc aucun risque de contamination.

Selon l’importance de la pigmentation, notamment pour les reconstructions cutanées ou les camouflages de cicatrices, la couleur pourra légèrement changer dans le mois qui suit l’implantation. Une rectification de teinte pourra alors être envisagée un mois après la séance d’essai. Plusieurs passages seront nécessaires. Il faut en premier lieu faire une séance d’essai et attendre un mois pour évaluer l’évolution de la teinte. En effet, la couleur s’éclaircira dans le temps.

La dermopigmentation étant un acte parfois un peu sensible, il est conseillé d’utiliser une crème anesthésiante, qui doit être appliquée en couche épaisse au niveau de la zone intéressée une heure et demi avant la pigmentation. Quand cela est possible, il faut réaliser un pansement occlusif pour une meilleure efficacité de la crème. Si cela est insuffisant, il est possible de pratiquer une anesthésie locale. En ce qui concerne le tracé de l’eye-liner, ou les personnes angoissées, il est conseillé de prendre un tranquillisant léger avant la pigmentation.

Si la patiente est sujette aux ecchymoses (bleus), il est nécessaire de prendre des doses d’Arnica la veille et le matin
de la pigmentation.

Contre-indications et précautions d’emploi

La pigmentation est une technique sûre, peu agressive, de pratique ambulatoire, avec des suites simples. L’implant ne doit pas être utilisé en cas de :

  • Maladies dermatologiques évolutives, maladies
  • infectieuses
  • Pathologies ou irritations oculaires pour un eye-liner
  • Maladies auto-immunes bien que le pigment soit inerte
  • Désordres systémiques importants (diabètes insulinodépendant, allergies graves, asthme, insuffisance rénale, hépatique, cardiaque)

Tendance à développer des chéloïdes

Traitement par la Vitamine A acide (Roaccutane)

Certaines profils psychologiques instables et indécis (caractère permanent de la pigmentation)

Patients immunodéprimés (SIDA, greffes rénales, déficit immunitaire).

Les patients sous anticoagulants, Aspirine, anti-inflammatoires, peuvent encourir un hématome, des ecchymoses ou un saignement localisé à la zone d’implantation. Il est donc préférable de ne pas en prendre si cela est permis. Du fait d’une interaction possible de l’implant coloré avec des implants de comblement (rides, augmentation des lèvres…), il est conseillé d’attendre deux mois entre les deux. La séance de pigmentation devra aussi être différée s’il existe une lésion de la peau, un érythrose, une irritation des yeux (eye-liner), un herpès (lèvres).

En cas d’antécédents d’herpès, il est nécessaire de prendre un traitement spécifique avant une pigmentation labiale.

Un questionnaire médical sera établi avant la pigmentation.

Précautions

  • Après la séance de pigmentation, il est recommandé de :
  • Mettre de la glace pendant ½ heure pour calmer la réaction inflammatoire,
  • Ne pas mouiller, ni maquiller la région pendant 48h
  • Nettoyer la zone pigmentée matin et soir avec une lotion apaisante, sans frotter,
  • Appliquer matin et soir, pendant 3 jours, une lotion qui calme l’inflammation et possède un rôle antiseptique,
  • Ne pas enlever les petites croûtes dont l’apparition est normale,
  • Eviter les bains de mer ou en piscine, pendant 5 jours et l’exposition solaire ou aux UV pendant 10 jours.

L’apparition d’un oedème est normal, il persistera 24 à 48h. S’il existe une fragilité capillaire, il est possible de présenter des ecchymoses notamment après un eye-liner. Une petite démangeaison peut exister pendant une semaine.

Cas particulier

 La Tricopigmentation

doit son appellation à la trichologie (du grec « tricho », cheveu), une spécialité médicale en dermatologie concernant les implants de follicules. Elle est la science qui permet d’identifier les affectations véhiculées par le système pileux. Elle est aux cheveux ce que la dermatologie est à la peau.

– La Tricopigmentation® est un traitement qui résulte d’une pigmentation du cuir chevelu pour donner un effet « rasé » sur la partie du crâne dégarnie.

– La Tricopigmentation est une technique de tatouage qui cache les imperfections causées par la perte des cheveux.

– La Tricopigmentation est novatrice, efficace, pratiquée uniquement par des spécialistes formé(e)s pour exercer cette méthode qui demande une minutie et une expérience acérées dans le domaine de la pigmentation.

Le but étant d’obtenir un effet de cheveux rasés ou courts selon chaque cas de calvitie. Les futurs poils sont dessinés avec un pigment de la couleur identique aux cheveux naturels.

Le résultat, suite à une Tricopigmentation, donne l’impression de points minuscules positionnés de manière régulière et précise sur l’épiderme du crâne. L’apparence finale est celle d’un crâne rasé de près.

• Les hommes souffrant de calvitie profonde ou partielle désireux d’obtenir un effet « rasé » sur la partie dégarnie du crâne.

• Les hommes et les femmes voulant camoufler une cicatrice suite à un accident ou une maladie. En ce qui concerne les cicatrices : la Tricopigmentation peut être pratiquée uniquement après une année et en accord avec le médecin-traitant. Idéal pour une personne portant une coupe courte souhaitant camoufler les racines des cheveux qui ne repoussent plus.

 

• Idéal pour les personnes ayant subi une greffe de cheveux, se trouvant avec une cicatrice basée au bas du crâne, au sommet de la nuque. Il est possible de la camoufler totalement.

Tarifs

  • Restructuration des lèvres à partir de 380€/coloration des lèvres 420€
  • Correction de sourcils  300€
  • Densification ciliaire 1 ou  2 paupières  200€/300€
  • Aréoles mammaires     250€ la séance
  • densification du cuir chevelu à partir de 200€/950€ complet 4 séances

DETATOUAGE

Aujourd’hui  nous pouvons faire disparaître le tatouage ou du moins l’atténuer considérablement.

Pour cela nous utilisons essentiellement le laser Q Switched .
Le mécanisme de ce laser est de fragmenter les pigments de tatouage par l’utilisation d’une énergie lumineuse puissante envoyée dans un temps très court. L’organisme se charge ensuite de l’élimination de ces corps étrangers.

L’action se fait progressivement. Plusieurs séances sont nécessaires mais ce nombre ne peut être évalué initialement car il dépend de nombreux facteurs, notamment le type de pigment utilisé, la couleur, la localisation.

Certaines couleurs, comme le bleu, sont difficiles à éliminer.

De nouvelles techniques, utilisant des moyens chimiques existent mais n’ont pas encore le CE médical.

Il existe des risques de mauvaises cicatrisation ou d’hyperpigmentation secondaire. C’est pourquoi les peaux bronzées sont plus à risque et le soleil est contre indiqué.

En post traitement, il peut y avoir une sensation de brulures, une rougeur.

Les séances sont espacées de 2 mois.

Tarifs

Il dépendent de la taille, de la forme….sur devis.

60€ minimum

150€ environ pour 100 cm2

250-300€ au maximum car la zone traitée pendant la séance ne peut pas dépasser une certaine limite .