Nutrition et comportements alimentaires

Pourquoi je mange ? Est-ce que je mange par faim physiologique ? Notre corps a besoin de nutriments, d’énergie. Si les apports ne sont pas suffisants, la sensation de faim apparait pouvant être associée à une sensation de manque d’énergie ou d’autres signes. Le régime devra être plus équilibré et comporter les substances nutritives indispensables. Par faim psychologique, pour compenser un désordre émotionnel ? Le régime alimentaire va s’attacher à rééquilibrer le déséquilibre en neuromédiateurs (Dopamine, Sérotonine). Pour aider à augmenter ces substances, l’alimentation sera enrichie en acides aminés spécifiques (thyrosine, tryptophane). Le manque de tryptophane et de sérotonine est souvent lié à une dégradation importante dans l’intestin due à un déséquilibre de la flore intestinale. Pour augmenter la sérotonine par exemple, on évitera de prendre de la viande le soir et on consommera des glucides lents dans l’après- midi. Il faudra augmenter l’apport de vitamines B et ne pas manquer de magnésium. Suite à une hypoglycémie ? Un repas riche en sucre va entrainer une sécrétion d’insuline qui provoque une hypoglycémie réactionnelle. Cela se traduira par un besoin de manger ou encore un trouble de l’humeur, une impatience… La solution, ne pas démarrer la journée par un petit déjeuner sucré mais avec des aliments dont l’énergie sera libérée de façon progressive. En conclusion, pour traiter le problème du poids, le but n’est pas de ne pas manger et de s’affamer mais de mieux comprendre les raisons du déséquilibre afin de le corriger. Les aliments seront mangés crus et cuits, à basse température (moins de 100°) , bien répartis lors des principaux repas de la journée.