LA VERGETURE

résulte d’une “maladie” de la cellule fibroblastique.

Cette cellule constitutive du derme, a pour fonction de fabriquer du collagène et de l’élastine, les deux principaux matériaux de construction de notre peau.

La tension imposée à la peau au cours de la grossesse, ou d’une prise de poids, joue un rôle incontestable dans la formation des vergetures car les réactions biologiques atteignent le fibroblaste de manière négative. On comprend alors que ceux-ci se trouvent dans l’incapacité de produire les composants nécessaires à un tissu cutané de bonne qualité.

La création des vergetures est due à la diminution ou à l’arrêt de l’activité des cellules fibroblastiques, c’est pourquoi pour traiter les vergetures, il faut “rebooster” ou relancer l’activité des ces cellules de façon à combler ces cicatrices disgracieuses.

Le traitement va chercher à stimuler les fibroblastes pour relancer la production de collagène et d’élastine.

Quels sont les différents traitements ?

  • La photomobiomodulation issue de LED

Depuis les années 60, on connaît les effets réparateurs et anti-inflammatoires de la lumière de couleur rouge et des infrarouges. Tous ces effets bénéfiques ont été démontrés par des études fondamentales. La NASA a ouvert la voie à la recherche moderne sur l’usage de lumière LED (diodes électroluminescentes) ce qui a permis la création et le développement de protocoles qui ont un effet surprenant sur la santé et le bien-être des gens. La photobiomodulation est déclenchée par une irradiation lumineuse de différentes longueurs d’onde sur la peau, provocant une stimulation ou réorganisation de l’activité des cellules en utilisant les ondes vibratoires de la lumière, sans effet thermique. Ce système
photobiologique est basé sur des principes simples de biologie et de physiologie liés aux lois de la lumière et des phénomènes électromagnétiques. La photobiomodulation  va donc stimuler les cellules fibroblastiques, leurs permettant de retrouver un métabolisme souvent normal et une néosynthèse physiologique de collagène et d’élastine, entraînant une réparation progressive du tissu conjonctif altéré, ce qui est extrêmement bénéfique dans le traitement des vergetures.

  • La radiofréquence

Une complémentarité prouvée à la photobiostimulation dans le traitement des vergetures.

Elle permet de contracter le collagène existant, avec pour effet de “tirer la peau” et de stimuler, différemment de la lumière (par thermie), les fibroblastes avec, pour premier effet, le lissage de la peau vergeturée, puis l’amélioration de sa texture, la rendant plus épaisse, plus tonique, plus
élastique.

Aujourd’hui nous pouvons affirmer que l’utilisation des LED associée à la radiomultifréquence à permis d’améliorer considérablement la qualité des résultats.

Quels résultats peut on espérer obtenir ?

Le traitement est efficace sur tous les types de vergetures :

  • Les vergetures matures (blanches) s’atténuent au minimum de 50 %
  • Les vergetures immatures (rouges et inflammatoires) peuvent parfois totalement disparaître

La photo modulation reste plus efficace sur les vergetures récentes.

Combien de séances pour des résultats concrets ?

Plusieurs séances de photomodulation sont nécessaires. Une dizaine en moyenne pour les vergetures rouges et récentes .

Parfois, 10 supplémentaires pour repigmenter les vergetures blanches après une phase de repos.

Tarifs

Vergetures rouges environ 750€ la cure / Vergetures Blanches 850€ la première cure.