Esthétique et intimité

44592260 - sensual love couple holding hands on a jetty on maldives. grayscale picture with azure color accent.

Confort de la zone vulve-vaginale par le traitement de la sècheresse

Durant le processus de vieillissement, les muqueuses notamment celles des zones vulvaires et vaginales s’atrophient conséquence de la baisse des œstrogènes.

Cette déshydratation peut aboutir à des lésions de la muqueuse parfois douloureuses et favorables à des perturbations de la flore locale. La sensation peut s’avérer extremement gênante dans la vie quotidienne (dyspareunies notamment). L’altération du tissus vulvaire conduit à des modifications anatomiques des grandes lèvres et des imperfections morphologiques.

La sècheresse vulvo-vaginale peut affecter les femmes en période ménopausique en l’absence de traitement de substitution mais aussi après certains traitements (radiothérapie, traitements oraux. etc.).

Aujourd’hui il existe des traitements pour pallier à cela de façon durable et préventive.

Désirial du laboratoire Vivacy est le premier traitement à base d’acide hyaluronique formulé pour l’intimité des femmes.

Il bénéficie du marquage CE pour la réhydratation de la muqueuse et la plastie des grandes lèvres.

Il existe DESIRIAL et DESIRIAL PLUS.

Desirial est dédié à la restauration trophique, au rajeunissement de la muqueuse vaginale (hydratation, élasticité, la sensibilité).

Desirial Plus, est un gel corrigeant les imperfections morphologiques. Il est surtout uilisé pour la reconstruction des grandes lèvres mais il se bat aussi contre les troubles fonctionnels.

Déroulement de la séance :

Anesthésie locale avec du gel de lidocaïne

Injections d’une ou de plusieurs zones

Les suites sont simples et indolores.

Une séance peut s’avérer suffisante.

D’autres procédés sont en cours comme l’illumination par photo bio modulation (Digiled*), les lasers ou les injections de PRP.

 

 PHOTO BIO MODULATION et REJUVENATION VULVO VAGINALE

La lumière émise par les leds rouge et infrarouge, traverse les tissus sur quelques millimètres er se trouve absorbée par les cellules.

Ce sont les mitochondries, usines à énergie de la cellule, qui convertissent cette lumière douce et sans chaleur en énergie en induisant une bio stimulation des tissus. On constate alors une augmentation de la production de fibres élastine et collagène ainsi qu’une amélioration de la microcirculation. Grace à l’effet de la lumière Led, le tissu se restructure, se réhydrate, s’oxygène mieux et s’améliore globalement.